A votre disposition un nouvel onglet

"vivre ma foi"

avec des prières, des textes à méditer, des liens vers d'autres sites pour accompagner vos temps de prière personnelle, des propositions pour les enfants et les jeunes.

Informations importantes

En raison du couvre-feu à 18h les horaires changent, à partir ce week-end
des 16 et 17 janvier en attente de nouvelles directives
et de la réflexion qui se poursuit en EAP
- pour la messe du vendredi à St Maurice qui aura lieu à 16h
- pour la messe du samedi à Ste Catherine qui basculera le dimanche à 10h.
Les horaires pour St Antoine et St Maurice, le dimanche ne changent pas

Toutes les permanences d'accueil dans nos presbytères sont suspendues : Un accueil téléphonique est en place. Le téléphone du secrétariat de la communauté de paroisses à St Antoine (03. 89. 52. 39. 42) est transféré et la ligne est ouverte le lundi de 9h à 11h, le mardi, le jeudi, le vendredi de 14h à 16h et le samedi de 9h à 11h.

Les réunions de l'EAP restent téléphoniques ainsi que toutes les autres réunions déjà programmées.

Pour ce week-end, 09 et 10 janvier, pas de changements tous les offices sont maintenus aux horaires habituels.

Voici, la lettre de l'EAP et la lettre mensuelle de la zone pastorale de Mulhouse,
à télécharger.

Appel pour le chauffage, Paroisse St Antoine-Ste Claire

Comme chaque année, nous sommes invités par le Conseil de Fabrique St Antoine-Ste Claire, à participer au financement du chauffage de nos deux églises St Antoine et Ste Claire.
Votre don permettra d’assurer durant les dimanches d'hiver, aux fêtes, aux enterrements et à toutes les manifestations d'expression de notre foi, un accueil confortable et chaleureux dans nos lieux de culte.
Il permettra de faire face aux importantes dépenses d’ENERGIE à payer. Des feuillets et enveloppes sont disponibles à l’arrière de l’église et dans votre feuille de chants.

Plus d’infos ici : appel pour le chauffage

Nous avons besoin de votre solidarité

La « campagne 2020 » de collecte des produits d’hygiène à destination de la Conférence St Vincent de Paul à Pfastatt et l’antenne locale de Caritas, est terminé. Les dons ont été nombreux. Merci à toutes celles et tous ceux qui y ont contribué.

Comme chaque fin de semaine, voici la lecture et l’Evangile du dimanche, ainsi qu’un commentaire rédigé par Apollinaire, et des intentions de prière.

Vous retrouverez les textes et le commentaire du dimanche sur notre site, ainsi que des propositions de prières, et textes à méditer, dans l’onglet « Vivre ma foi ».


A lire également...

» Dimanche 17 janvier 2021 – 2ème dimanche du temps ordinaire - B
» Commentaire
» Intentions de Prière

» Dimanche 10 janvier 2021 - Baptême du Seigneur – Année B
» Commentaire
» Intentions de Prière

» Dimanche 3 janvier 2021 - Épiphanie du Seigneur – Année B
» Méditation

» Temps de Noël - Dimanche 27 décembre 2020 - B Sainte Famille
» Commentaire
» Intentions de Prière

» Temps de Noël - Vendredi 25 décembre Messe du jour
» Commentaire
» Intentions de Prière

» Temps de Noël - Jeudi 24 décembre 2020 Messe de Minuit
» Commentaire
» Intentions de Prière

autres articles disponibles

Dimanche 24 janvier 2021 – 3ème dimanche du temps ordinaire - B

Lecture du livre de Jonas (3,1-5.10)

« La conversion de Ninive »

La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jonas : « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, proclame le message que je te donne sur elle. » Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la parole du Seigneur. Or, Ninive était une ville extraordinairement grande : il fallait trois jours pour la traverser. Jonas la parcourut une journée à peine en proclamant : « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! » Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac. En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.

Lecture de la 1ère lettre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens (7,29-31)

« Ce monde passe

Frères, je dois vous le dire : le temps est limité. Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s'ils n'avaient pas de femme, ceux qui pleurent, comme s'ils ne pleuraient pas, ceux qui ont de la joie, comme s'ils n'en avaient pas, ceux qui font des achats, comme s'ils ne possédaient rien, ceux qui profitent de ce monde, comme s'ils n'en profitaient pas vraiment. Car il passe, ce monde tel que nous le voyons.

Évangile de Jésus Christ selon Saint Marc (1,14-20)

« L'appel des disciples »

Après l'arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l'Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l'Évangile. » Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c'étaient des pêcheurs. Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d'hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets. Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.

Commentaire – 3e DIMANCHE ORD B

« Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle…
Aussitôt laissant leurs filets, ils le suivirent » (Mc 1,14-20)

Aussitôt ! Tant le prophète Jonas que saint Marc répètent cet adverbe dans leurs récits. On est pressé, il n’y a pas de temps à perdre. « Le temps est limité », dit saint Paul : demain, il risque d’être trop tard. La chance est à saisir, sans hésiter. Prenons Jonas. Qui peut lui prédire que Dieu va pardonner à Ninive, la grande ville corrompue ? Au fait, il s’en doute bien, car Dieu est tendresse et pitié, mais il n’apprécie pas que Dieu puisse bien traiter les ennemis de son peuple. Et il s’enfuit au loin, très loin de Dieu. Et même après la conversion des païens de Ninive, il tire la tête. Il a bien conscience de l’urgence du temps, il annonce la destruction du monde - « encore quarante jours ! » - mais il n’a pas compris l’urgence de Dieu. Il est le premier à avoir besoin de changer de vie et de croire à la Bonne Nouvelle ! Ainsi, les heures, les jours, les mois et les années ne sont pas faits pour les gâcher, ni pour s'installer confortablement et les passer sans peine ni gloire dans une vie stérile. Ils sont faits pour vivre —ici et maintenant— ce que Jésus a proclamé dans l'Evangile.

Au bord du lac, Jésus, lui, appelle Simon, André et les autres, et leur dit sans ambages : « Moi, je fais de vous des pêcheurs d’hommes ! » Bonne Nouvelle ! La chance est à saisir tout de suite, car tant d’hommes et de femmes sont piégés dans le gouffre de la mort que représente le lac de Tibériade. Il faut, sans tergiverser, aller et proclamer à tous les hommes que le Règne de Dieu est là. Il faut aller en Galilée, qui est la terre des païens, et partout dans le monde, là où tant d’êtres humains sont prisonniers du Mal et de la mort. Aller et proclamer, et surtout travailler comme ces pêcheurs de poisson, premiers disciples de Jésus, qui connaissaient la sueur et la peine, la patience et l’attente, mais aussi la chance à ramasser quand elle est là. Le monde passe... Ils ont tout laissé devant l’urgence de la Bonne Nouvelle. Serait-ce parce qu’ils n’aiment pas leur famille ou leur métier ? Rien ne le dit, mais le temps est venu de ne pas s’accrocher à ce qui passe et que tant d’hommes espèrent d’être sauvés. Se marier, tirer profit du monde, rire et pleurer, tout cela est vrai et bon. Mais si l’amour, les joies, les peines, la profession et les soucis quotidiens devaient nous engloutir, nous manquerions le seul nécessaire.

La foi n’est pas seulement un ensemble de croyances, de doctrines ni un système de représentations spirituelles et morales héritées du passé ; elle se vit au quotidien. La Bonne Nouvelle de Dieu, c’est son Fils Jésus, et celui-ci peut dire : « Le règne de Dieu est là » parce que lui-même est là. En lui et par lui, Dieu instaure son Règne en sauvant activement l’humanité. Le premier « pêcheur d’hommes » est Jésus lui-même, et la foi en la résurrection du Christ donne à chaque instant de notre vie une perspective d’éternité en nous donnant mission de peiner en ce temps et de le transfigurer en monde nouveau. Oui, malgré les apparences contraires, les forces du bien et de la vie sont plus puissantes que celles de la mort. Mais nous avons à apporter notre collaboration à la construction du Royaume de Dieu en changeant résolument notre comportement. Convertissons-nous ! Cela vaut la peine ! Nous aimerons et nous serons d'ores et déjà heureux. Se convertir signifie faire des choix de vie, changer ce qui ne marche pas, savoir discerner l’essentiel et l’accomplir. Aujourd’hui encore, Jésus passe chez nous, il nous regarde et il nous aime, il fait de nous ses associés et nous dit : « Venez à ma suite ». Accueillir cette conviction, le suivre, voilà la foi, la conversion.
Prions avec le psaume : « Seigneur, fais-nous connaître tes chemins ! »

Votre frère Apollinaire-Sam SIMANTOTO

Intentions de Prière

A l’occasion de la Semaine de l’unité des chrétiens, Apollinaire notre curé et Jean-Mathieu, le pasteur de la communauté protestante Saint-Marc nous proposent des prières universelles communes.

Prière universelle

1. Dieu miséricordieux, tu nous as montré en ton Fils Jésus que nous sommes Un en toi. Apprends-nous à tirer profit de ce don là où nous vivons afin que les croyants de toutes les religions puissent dans chaque pays s’écouter les uns les autres et vivre en paix.

2. Seigneur Jésus, ta vie entière a été́ prière et accord parfait avec ton Père. Par ton Esprit, apprends-nous à prier selon ta volonté d’amour. Que les croyants du monde entier s’unissent dans l’intercession et la louange, et que vienne ton Règne d’amour.

3. Esprit Saint, tu suscites et renouvelles l’Église en tous lieux. Viens et murmure en notre cœur la prière que Jésus adressa à son Père la veille de sa Passion : « Que tous soient Un... afin que le monde croie ». Allume en nous le feu de ton amour afin que dans l’Église cessent les suspicions, le mépris, l’incompréhension et que tombent les murs qui nous séparent.

4. Esprit Saint, tu entends la fureur de ta création blessée et les gémissements de celles et ceux qui souffrent déjà̀ du changement climatique. Guide-nous vers des comportements nouveaux pour que nous apprenions à vivre dans l’harmonie au sein de ta création.

A lire également...

» Dimanche 17 janvier 2021 – 2ème dimanche du temps ordinaire - B
» Commentaire
» Intentions de Prière

» Dimanche 10 janvier 2021 - Baptême du Seigneur – Année B
» Commentaire
» Intentions de Prière

» Dimanche 3 janvier 2021 - Épiphanie du Seigneur – Année B
» Méditation

» Temps de Noël - Dimanche 27 décembre 2020 - B Sainte Famille
» Commentaire
» Intentions de Prière

» Temps de Noël - Vendredi 25 décembre Messe du jour
» Commentaire
» Intentions de Prière

» Temps de Noël - Jeudi 24 décembre 2020 Messe de Minuit
» Commentaire
» Intentions de Prière

autres articles disponibles

Horaires des Messes

Célébrations dominicales

Ste Catherine, Richwiller
Messe du samedi soir 18h
St Maurice, Pfastatt
Messe du dimanche 10h
St Antoine, Bourtzwiller
Messe du dimanche 10h

Messes en semaine

Ste Catherine, Richwiller
Le 1e mercredi du mois 18h
St Maurice, Pfastatt
Tous les vendredis 18h
St Antoine, Bourtzwiller
Tous les mardis 15h